OCR

Votre imprimante multifonction présente-t-elle un risque de fuite de données ? Optez pour la prévention des fuites de données (DLP) pour les images.

Vous utilisez un photocopieur, une imprimante ou un scanner multifonction ? Vous allez probablement me répondre que vous en avez même plusieurs. Mais comment les utilisez-vous ? Avez-vous également conscience des cyber-risques qu'ils peuvent créer ? La plupart des entreprises ont pris l'habitude de numériser une copie de tout document papier qui concerne son activité et d'en stocker une copie électronique. Il est possible de numériser et convertir ces documents au format PDF puis de les envoyer automatiquement par email en quelques secondes. Une fois le document numérisé, une image est créée pour chaque page et les images sont stockées dans un fichier PDF. Mais dans une perspective de fuites de données, ce document PDF peut circuler au sein et en dehors de l'entreprise avec une impunité relative car les solutions classiques de prévention de fuites de données (DLP) ne sont pas capables de détecter la véritable information, à savoir le texte contenu à l'intérieur des images stockées dans le PDF.

La technologie de reconnaissance optique des caractères (OCR) existe depuis longtemps. Elle vérifie si les images contiennent du texte puis les décode. Alors que l'œil humain est un outil fantastique pour la reconnaissance du texte, y compris à l'envers et incliné, une machine aura besoin d'énormes ressources informatiques pour faire régulièrement cette opération. Cependant, de nouveaux algorithmes permettent désormais de gérer l'angle d'inclinaison (texte incliné) ainsi que de nombreuses langues.

Afin d'atténuer ce risque, une nouvelle option de reconnaissance optique de caractères (OCR) tarifée est désormais disponible pour les toutes dernières versions des produits de messagerie Clearswift que sont SECURE Email Gateway (SEG), SECURE Exchange Gateway (SXG) et ARgon. Multilingue, cette offre peut être facilement utilisée par des entreprises d'envergure mondiale qui communiquent dans plusieurs langues. L'utilisation de dictionnaires spécifiques à une langue réduit le nombre de faux positifs et augmente le taux de reconnaissance. L'architecture sous-jacente des produits de sécurité du courrier électronique de Clearswift a toujours été évolutive avec de nombreuses instances assemblées en mode peer-to-peer pour garantir évolutivité et disponibilité. L'introduction de la technologie OCR s'appuie sur cette évolutivité qui permet d'ajouter des instances pour maintenir le débit global du système, même en cas de traitement supplémentaire. Cette formule est beaucoup plus rentable que le remplacement complet du matériel existant qui implique de délaisser des machines d'entrée de gamme au profit d'équipements plus puissants.

D'autant plus que ce risque de fuite de données ne concerne pas que les PDF, mais tous les types de formats d'image, y compris les captures d'écran et les images de type JPG, BMP, GIF, PNG et TIFF) qui sont intégrées à d'autres fichiers notamment Microsoft Office.

L'entrée en vigueur de nouvelles réglementations sur la protection des données dont le RGPD contraint les entreprises à plus de vigilance en matière de protection des informations critiques. Et aussi à s'intéresser aux nouveaux vecteurs de menaces et aux mesures à prendre pour les atténuer. L'utilisation accrue d'imprimantes multifonction faisant office de scanners augmente le niveau de risque et impose de trouver des solutions. Cette nouvelle option OCR de Clearswift résout le problème de manière rentable.

Pour plus d'informations